.
.

Bien informer pour mieux décider

.

Présentation de la Direction générale des études et des statistiques sectorielles du MRAH (DGESS/MRAH)


L’arrêté n° 2016-48/MRAH/SG/DGESS du 05 /9/2016, donne les attributions, organisation et fonctionnement de la DGESS.

Attributions

Selon l’arrêté ci-dessus mentionné, la DGESS du MRAH est chargée de la conception, de la programmation, de la prospective, de la coordination, du suivi et de l’évaluation des politiques, stratégies et plans d’actions du département. La DGESS comporte trois directions techniques.

La Direction des statistiques sectorielles (DSS), chargée de :

  • de collecter, de traiter, d’analyser et de publier les données statistiques sur l’élevage et la pêche ;
  • de renforcer et moderniser le système d’information sur les marchés à bétail et de veille commerciale (SIM/B-VC) ;
  • de mener des études de prospection pour améliorer le dynamisme du circuit de commercialisation du bétail
  • d’élaborer un répertoire et une cartographie des marchés à bétail et des infrastructures d’élevage ;
  • d’alimenter la base de donner sur le système d’information des ressources animales et halieutiques en collaboration avec la direction du développement informatique ;
  • d’élaborer l’annuaire statistique et le tableau de bord du secteur des ressources animales et halieutiques en collaboration avec l’ensemble des directions techniques de la DGESS ;
  • de produire des bulletins périodiques sur la situation de la sécurité alimentaire et sanitaire du bétail ainsi que du SIM/B-VC ;
  • de produire un bilan annuel de campagnes pastorales ;
  • de contribuer à la réalisation du bilan de la campagne agro-pastorale et de la sécurité alimentaire ;
  • d’organiser la conduite d’enquête spécifique dans le sous-secteur des ressources animales et halieutiques ;
  • d’exécuter toute autre tâche qui pourrait lui être confiée.

La Direction de la Formulation des Politiques, des Programmes et Projets (DFPP), chargée de :

  • d’élaborer les politiques et stratégies au niveau ministériel ;
  • de contribuer à l’élaboration et au suivi de la mise en œuvre des politiques sectorielles ;
  • d’élaborer des outils de formulation de programmes et de projets ;
  • d’élaborer les mesures et les reformes des politiques sectorielles ;
  • d’organiser les revues sectorielles à mi-parcours et annuelles de mise en œuvre des politiques, notamment le Conseil d’administration du secteur ministériel (CASEM) et le Plan nation de développement économique et social (PNDES) ;
  • d’élaborer les rapports du Cadre sectoriel de dialogue (CSD) ;
  • de suivre les relations de coopération avec les partenaires ;
  • d’élaborer le programme d’investissement et de suivre son exécution ;
  • de coordonner et préparer la tenue des assemblées sectorielles des programmes et des projets en collaboration avec la DPSE ;
  • de contribuer à mobiliser les financements au profit du ministère par l’appui à l’organisation des tables rondes sectorielles ;
  • de suivre la rationalisation des unités d’exécution des projets et programmes du ministère ;
  • de proposer toute étude nécessaire à la dynamisation du ministère ;
  • d’exécuter toute autre tâche qui pourrait lui être confiée.

La Direction de la Planification et du Suivi Evaluation (DPSE), chargée de :

  • d’élaborer des documents de planification opérationnelle du ministère ;
  • d’élaborer des méthodes et outils de planification, d’analyse et de suivi-évaluation ;
  • de conduire les travaux de planification stratégiques ;
  • d’élaborer le programme d’activités du ministère assortis de projets de lettres de mission pour les responsables de structures ;
  • d’élaborer les rapports d’activités du ministère ;
  • de suivre et d’évaluer la mise en œuvre des recommandations issues des cadres de concertation notamment le CASEM et le CSD ;
  • de suivre et d’évaluer les projets et programmes sous tutelle du ministère et ceux ayant une composante d’élevage, d’aquaculture et de pêche ;
  • d’élaborer les rapports de mise en œuvre des projets et programmes sous tutelle du ministère ;
  • de conduire des études prospectives ;
  • de traduire les orientations stratégiques du sous-secteur en plans et programmes du développement ;
  • d’exécuter toute autre tâche qui pourrait lui être confiée.

Objectifs de la DGESS

Au regard de ses attributions et de son organisation la DGESS contribue à la mise en œuvre du programme pilotage et soutien du MRAH. Désignée comme  Responsable dudit programme, la DGESS a comme objectif global d’assurer l’efficacité et l’efficience de l’intervention publique au sein du MRAH. Plus spécifiquement elle contribue à la mise en œuvre des actions suivantes du programme pilotage et soutien :

  • Action 1 : Pilotage et coordination des actions du ministère ;
  • Action 5 : Production statistiques ;
  • Action 6 : Planification et Suivi-évaluation.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.